Faymonville débarque au pays où « tout est possible »

HighwayMAX: un pionnier pour les routiers nord-américains.

Les États-Unis sont souvent dépeints comme le pays où « tout est possible ». Bref, il s’agit d’un environnement qu’on croirait créé pour Faymonville et pour les produits neufs et innovants que l’entreprise met à la disposition du secteur des transports.

Le constructeur de semi-remorques a fait le plein d’ambitions pour relever un nouveau défi en Amérique du Nord. Et ce, avec toute l’énergie et l’opiniâtreté qu’on lui connaît.

Faymonville avec des ambitions

« Nous voulons y devenir leader du marché, ce qui suppose que nous y implantions nos concepts. En tout cas, ils cadrent parfaitement avec les exigences des camionneurs nord-américains », s’enthousiasme Paul Hönen, à la tête de cet ambitieux projet. Pour Faymonville, le ‘rêve américain’ est une réalité on ne peut plus tangible.

Les deux produits qui ont été lancés à la conquête de l’Amérique du Nord sont la HighwayMAX et la DualMAX. La première est une semi-remorque télescopique routière pour charges lourdes et dotée de neuf essieux pendulaires à commande hydraulique. Sa charge utile technique culmine à 260.000 livres. Elle exploite au mieux les dispositions légales en vigueur aux USA et au Canada pour bénéficier, en fonction de ses dimensions adaptées, d’une charge utile maximale.

Technique innovatrice et sans équivalent

« Avec ses essieux pendulaires et son châssis rigide en torsion, la HighwayMAX est sans équivalent en Amérique du Nord », relève Paul Hönen, épinglant le rôle de pionnier que Faymonville endosse avec cette semi. L’engouement que cette nouveauté suscite aux USA et au Canada, souligne son caractère novateur. On peut déjà croiser les semi-remorques lourdes à 9 essieux de Faymonville du Massachusetts au Wyoming en passant par l’Ohio.

Partager surLinkedIn
Faymonville débarque au pays où « tout est possible »
Faymonville débarque au pays où « tout est possible »
Faymonville débarque au pays où « tout est possible »
Faymonville débarque au pays où « tout est possible »
Faymonville débarque au pays où « tout est possible »