Nouveauté pour l'agriculture

De nouveaux développements font leur apparition dans tous les secteurs. Réagir à ces évolutions et proposer des solutions techniques est l'une de nos forces.

Une nouvelle semi-remorque extra-surbaissée à 2 essieux est venue compléter la gamme de produits dédiés aux tâches de transport dans le domaine agricole.

« La surface de chargement du MegaMAX peut être adaptée par commande hydraulique. En position rétractée, elle présente une largeur de charge compacte de 1 600 mm qui peut être élargie en continu jusqu'à 3 650 mm. Cela nous permet d'offrir une flexibilité maximale en termes de largeur de charge », explique le responsable produits Rainer Noe en présentant les avantages pour les entreprises du secteur agricole.

« Il est ainsi possible de charger des machines agricoles de toutes sortes avec un poids propre allant jusqu'à 33 t. »

Sans démontage du train à chenilles

Dans le cadre d'une des premières exploitations de cette variante à 2 essieux, le client français Translyre a transporté une moissonneuse-batteuse avec un train à chenilles. Cette technique permet de réduire la pression sur les sols meubles et marécageux, mais aussi de poursuivre les travaux de récolte même dans des conditions difficiles.

La machine d'une largeur de base de 3 500 mm a été transportée sur le plateau extra-surbaissé flexible et télescopique sans démonter le train à chenilles. De cette façon, une grande partie du travail de conversion a été évitée et le véhicule a été rapidement prêt en vue de son utilisation suivante.

Comportement de conduite idéal à travers les champs

Le nouveau plateau extra-surbaissé à 2 essieux est également équipé de logements pour les madriers d'élargissement entre les poutres extérieures. Il en résulte une surface d'appui pour la béquille des remorques autochargeuses ou de tonnes à lisier.

La technologie de l'essieu pendulaire apporte d'autres avantages en termes de comportement de conduite. La course de 600 mm permet de facilement franchir les inégalités présentes dans les ruelles et les voies d'accès. L'angle de braquage de 60° est adapté aux manœuvres dans les zones étroites, comme les cours de ferme ou les chemins tortueux à travers les champs.

Partager surLinkedIn